Adapter son alimentation au rythme des saisons !

Adapter son alimentation au rythme des saisons

La diététique chinoise nous enseigne qu’il est important d’accompagner l’énergie de chaque saison par des aliments adaptés qui nourriront les organes concernés. Au-delà de cette conception énergétique de l’alimentation, il est évident que consommer des légumes rafraîchissants en hiver, comme par exemple le concombre, ne peut que refroidir l’organisme au lieu de l’aider à résister. Tandis que manger gras et riche en été ira à l’encontre du besoin de compensation des pertes de liquides dues à la chaleur, et alourdira la digestion dont les capacités sont plus faibles à cette période.

Les fruits et légumes de saison bénéficient d’une maturation plus complète dans des conditions naturelles, et présentent des avantages nutritionnels incontestables : un taux optimum de vitamines et minéraux, mais également une plus grande corrélation avec le métabolisme. Ainsi, une tomate produite sous serre en hiver sera beaucoup plus acidifiante qu’une tomate de plein champ cueillie à maturité !

Quant à leur goût … Il est incomparable avec celui de leurs équivalents hors saison, pâles copies sans parfum !

Par ailleurs, ces fruits et légumes qui auront poussés sous serre ou auront voyagé des milliers de kilomètres seront plus coûteux à produire, et auront une emprunte carbone importante, non négligeable pour notre environnement.

Enfin, privilégier les produits de saison, loin de restreindre notre assiette, permet de découvrir des légumes oubliés, absents des grandes plateformes de consommation courantes, mais éclatants de saveurs et de couleurs sur les étals des marchés locaux !

 

Article rédigé par Christine Calvet

Articles sur le même sujet

Commentaires (0) :

Répondre