Enfants et adolescents ne devraient pas partir à l’école l’estomac vide

Enfants et adolescents ne devraient pas partir à l'école l'estomac vide

L’école demande aux enfants et aux adolescents d’importants efforts de concentration et de vitesse de traitement de l’information. Pour qu’ils réussissent à rester concentrés, alertes et vifs après le jeûne de la nuit, un petit-déjeuner s’avère indispensable !

Mais attention au soi-disant petit-déjeuner idéal composé du célèbre trio baguette blanche-beurre-confiture avec un verre de jus d’orange en bouteille, ou céréales type corn-flakes ou blé soufflé très sucrées avec du lait !

Trop riche en glucides à index glycémique élevé (glucides digérés très rapidement qui provoque une élévation en flèche du taux de sucre dans le sang et obligent le pancréas à sécréter une grosse quantité d’insuline), il entraînera dans la matinée un décrochage de l’attention, de la somnolence, une baisse d’énergie, une sensation de faim : le fameux coup de pompe de 11h ou crise d’hypoglycémie réactionnelle.

Au contraire, riche en protéines et en graisses, le petit-déjeuner préviendra les fringales, augmentera l’énergie et aidera à contrôler la glycémie.

Même les plus pressés et ceux qui ne peuvent rien avaler en se levant doivent penser à emporter avec eux de quoi prévenir sainement la petite fringale de la matinée !

 

Article rédigé par la naturopathe Christine Calvet

Articles sur le même sujet

Commentaires (0) :

Répondre