Kaoka

kaoka

Une Histoire d’Hommes et de Valeurs

Porteur d’une démarche unique, KAOKA est engagé dans un partenariat durable avec près de 4000 familles de producteurs. KAOKA, c’est plus que de l’équitable : c’est une logique de co-développement ! Cette société familiale travaille avec l’objectif que du producteur jusqu’au consommateur, chaque acteur soit gagnant.

Dans une optique de développement durable, KAOKA soutient donc le financement des infrastructures post-récoltes du cacao dans les associations de producteurs pour leur permettre de transformer leur cacao frais dans des conditions idéales. Suite à cette valorisation, KAOKA s’engage auprès des producteurs de cacao à leur acheter directement l’intégralité de leur production de cacao à un prix supérieur au marché local.

Cependant, un meilleur prix au producteur ne suffit pas ! Il est indispensable de les aider à produire plus de cacao pour leur permettre d’augmenter leur revenu. C’est pour cette raison que KAOKA, après dix longues années de recherche, a mis en place un vaste programme de rénovation des plantations. Les producteurs sont libres d’accepter de le suivre ou non. Pour ceux qui le suivent, les résultats sont impressionnants : en 3 à 5 ans, la récolte est multipliée par 101!

Des chocolats aromatiques et bio équitable

Forts de cette présence active en Equateur, à São Tomé et en République Dominicaine, KAOKA produit une liqueur de cacao de très grande qualité pour vous offrir des chocolats d’exception. Tablettes dégustation, tablettes desserts, pépites, palets, poudre de cacao… cette large gamme de chocolats de fabrication traditionnelle française satisfera les plus gourmands.

Tous nos produits sont distribués uniquement en magasins spécialisés bio par des prestataires de confiance, dont fait partie MARKAL.

1Dans des conditions idéales : environ 2000kg/ha pour une plantation rénovée contre environ 200kg/ha pour une vieille plantation

Rendez-vous sur notre page facebook pour participer au calendrier de l’avant.

Articles sur le même sujet

Commentaires (0) :

Répondre