La semaine du goût 2015

La semaine du goût

Aujourd’hui commence la semaine du goût, qui fête cette année ses 26 ans ! Partons ensemble à la découverte de cet événement qui n’a qu’un seul credo en bouche : éduquer nos papilles … Pour notre plus grand plaisir !

 

Qu’est-ce que c’est ?

Quand on entend le mot goût, on pense presque immédiatement au mot « saveur », et pourtant … La semaine présente bien plus que cela ! En effet, l’éducation de nos papilles passe par une étape fondamentale : celle de l’information du consommateur.

Partant du principe que le palais, ça s’éduque, la semaine du goût veut créer un véritable partage autour de la gastronomie, en informant les consommateurs sur les produits (leur origine, leur mode de production et leur utilisation dans diverses préparations …), mais aussi sur les savoir-faire des métiers de bouche.

Elle fédère plusieurs initiatives, que ce soit au niveau local, régional ou national, dirigées par le ministère de l’éducation nationale. Des milliers d’écoliers, allant de la maternelle à l’université, peuvent ainsi découvrir des alternatives culinaires à travers une grande diversité de produits !

 

Pourquoi ?

Cet événement permet de sortir des sentiers battus en découvrant de nouvelles saveurs, ce qui a terme permet de varier l’alimentation, mais aussi d’appréhender le monde différemment, à travers la gastronomie.

Cette semaine est aussi et surtout l’occasion d’encourager les comportements alimentaires s’inscrivant dans un mode de vie équilibré … et durable ! Et oui, si manger équilibré c’est bien, manger équilibré ET durable, c’est encore mieux !

C’est pourquoi cette 26e édition est tournée vers le gaspillage alimentaire, car malheureusement, trop de restes finissent dans les poubelles alors qu’il y a tant de façons de les dériver en de délicieuses recettes qui, de surcroît, seront économiques !

 

« Le saviez-vous » ?

Le gaspillage alimentaire est vu comme un véritable fléau. Il serait estimé à près de 222 millions de tonnes par an dans les pays industrialisés … Nous pouvons comparer ce chiffre à celui représentant le poids de la production alimentaire sub-saharienne, soit 230 millions de tonnes par an. De quoi nous donner envie de réagir immédiatement !

Voici quelques idées de recettes anti-gaspi :

Duo de lentilles beluga et quinoa à la ratatouille au curry

Pâtissons farcis aux flocons, poivrons et algues

Parmentier au saumon et au curcuma

Articles sur le même sujet

Commentaires (0) :

Répondre