En mai on pense aux mamans

En mai on pense aux mamans

Même si les mamans sont sur le devant de la scène tous les jours, la Fête des mères est l’occasion de les dorloter, et de leur faire lâcher prise ! Comment ? A travers des petites attentions et des petits mots qui leur feront comprendre à quel point on les aime.

Et si vous ne savez pas comment vous y prendre, suivez nos idées pour lui consacrer une journée toute en douceur !

La fête des mères commence dès le lever du jour, aussi on pense à dorloter Maman à son réveil avec une recette healthy et savoureuse prête en seulement 5 minutes ! Même les plus petits pourront aider à réaliser ce petit-déjeuner express : le Porridge chia et supers fruits !

 

A l’heure du déjeuner, on prend son temps ! Pas question de se presser aujourd’hui, mais au contraire on savoure chaque instant de partage autour de la table. Et pour bien commencer ce repas, rien de mieux qu’un apéritif gourmand dont on vous délivre ici une idée recette

On ne peut que vous conseiller de le terminer sur une note sucrée avec une recette fondante au parfum délicat de fruits rouges et de rose !

 

Aidez également Maman à se détendre avec une pause bien-être, elle la mérite amplement ! Préparez avec délicatesse un soin à base d’argile qui lui apportera sérénité et lui donnera un grain de peau doux et lisse. Pour cela, voici une idée de composition d’un masque à l’argile Argiletz :

  • 1 c.c. d’argile jaune
  • ½ c.c. d’huile de jojoba
  • 1 c.c. de miel
  • De l’eau minérale pour obtenir une texture pâteuse.

Laisser reposer 10 minutes sur une peau sèche et nettoyée avant de rincer à l’eau tiède.

 

Anecdote de Sophie employée chez Markal :

« La fête des mères est surtout l’occasion de lui dire que je l’aime. Je le lui témoigne par un joli bouquet de fleurs, ainsi qu’un petit cadeau personnel que j’essaie la plupart du temps de confectionner de mes mains. Si ce n’est pas le cas, je fais en sorte que le cadeau puisse nous faire partager un moment ensemble ».

Articles sur le même sujet

Commentaires (0) :

Répondre