Le Pilpil®, une histoire de famille

pilpil

« Le Pilpil® » ? Ce nom évoque t’il quelque chose pour vous ? Pourtant… il est un ingrédient aux qualités nutritives et gustatives exceptionnelles. A l’occasion des 80 ans de l’entreprise, Markal a décidé de remettre cette céréale au goût du jour. Retour sur une belle et longue histoire.

Entre traditions et inspirations

« Mon père, a eu l’idée géniale de s’inspirer des femmes africaines qui pilaient le blé pour le concasser, raconte Olivier Markarian, directeur de l’entreprise Markal.  Il s’est dit : Tiens voilà une façon de procéder ingénieuse, sur la base d’une matière première que je connais, avec un process que je maîtrise également et à destination d’une clientèle qui sera preneuse ! ».  En effet, les magasins diététiques de l’époque étaient à la recherche de nouveaux produits offrant de belles qualités gustatives avec un prix accessible à tous. Dès 1962, l’idée est trouvée, le nom déposé, le Pilpil® est lancé !

De la lenteur pour le meilleur

Depuis sa création dans les années 60 jusqu’à aujourd’hui, la recette du Pilpil® demeure inchangée. Il est obtenu à partir de blé dur biologique, issu d’une variété pure (qui n’a pas connu de modification génétique). Puis cette graine suit un processus classique de cuisson à basse température dans l’eau durant une heure et quinze minutes. Cette transformation comporte un avantage de taille : elle cuit le grain aussi bien à l’extérieur qu’à cœur. La cuisson est ainsi homogène sur l’ensemble de la céréale.

Une fois cuite, la graine est ensuite séchée pendant cinq heures, de nouveau, à basse température. Ce séchage privilégiant la lenteur permet au grain de conserver toutes ses vitamines et ses nutriments. Parfaitement séchée, la graine est ensuite concassée. Le concassage la réduit en petits morceaux sans la décortiquer. La céréale demeure complète et plus riche en fibres. Son calibre plus petit confère par ailleurs un autre atout : en cuisine le temps de cuisson est fortement accéléré ce qui n’est pas sans déplaire aux citoyens souvent pressés que nous sommes.

Pilpil & pilaf

Enfin comme aime le rappeler Olivier Markarian « Le Pilpil® apporte un excellent rapport qualité prix ! Il offre l’immense avantage de placer dans l’assiette une céréale complète et bio à moindre coût ». C’est un produit proche du Boulgour et en réalité complémentaire. Il est plus riche en fibres car conçu sur la base d’une céréale complète non décortiquée. Autre point positif, il se mastique facilement du fait d’avoir été concassé.

Et si on le cuisinait sans plus attendre ? Comment ? Avec une cuisson pilaf. Il suffit de faire bouillir deux volumes d’eau pour un volume de pilpil et de laisser cuire dix minutes jusqu’à l’absorption complète du liquide. Ensuite on l’agrémente comme on le souhaite avec une sauce, des légumes ou une viande.  Nul doute que le Pilpil® a encore un bel avenir devant lui…

 

Articles sur le même sujet

Commentaires (0) :

Répondre