Retrait européen sésame blond

sesame blond complet

Chers clients,

Vous avez probablement entendu que l’Union Européenne a été alertée pour une fraude sur du sésame en provenance d’Inde.

Voici à date les éléments concrets que nous avons en notre possession :

– Markal n’est pas à l’origine de ce rappel européen.

– le sésame concerné a été importé depuis l’Inde par plusieurs entreprises européennes différentes. Aujourd’hui, ce rappel concerne plus de 20 pays au sein de l’Union Européenne et il affecte beaucoup de produits fabriqués à base de cet ingrédient (bio ou non bio).

– chez Markal, nous procédons, pour chaque lot, à une batterie importante d’analyses avant la mise sur le marché de chacun des produits que nous vendons. C’est la règle, et depuis toujours.

Dans le cas précis du sésame, nous effectuons des analyses de pesticides (sur près de 600 molécules connues). A cela s’ajoute des analyses sur la partie microbienne, les métaux lourds, etc…

Tous ces résultats ont été négatifs et nous avons donc vendu ces lots sur des résultats tangibles qui permettaient de le faire.

 

Le listing de recherches en laboratoire, est mis à jour en fonction des informations que nous avons sur les potentiels produits qui sont utilisés, mais aussi tiré de notre propre expérience de plusieurs dizaines d’années dans la profession. Cela est aussi réalisé avec un laboratoire accrédité qui effectue des mises à jour régulières des molécules à rechercher.

Sont aussi à nos côtés, notre organisme de certification biologique (Ecocert) et la Répression des Fraudes. Nous travaillons ensemble à l’échange d’informations et à la vigilance sur la qualité des produits mis sur le marché. Le listing des molécules recherchés n’est pas donc issu de nous, mais bien de tous les intervenants sur le marché qui unissent leurs forces pour garantir le maximum de contrôles possibles.

 

Dans le cas précis des lots concernés, le produit qui a été détecté ne se trouvait pas dans le listing standard des analyses que nous réalisions. C’est d’ailleurs le cas pour tous les opérateurs européens, et cela explique l’ampleur international de ce que nous avons malheureusement découvert.

Il est évident qu’il a été ajouté à ce listing et que tout ce que nous recevons (et recevrons dans le futur) va dorénavant passer au crible de cette molécule qui crée ce rappel européen.

 

– A date, seuls les lots indiqués sur le site de la Répression des Fraudes sont concernés par une détection positive.

Le lien pour les consulter est le suivant :  https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/avis-de-rappel-de-produits-contenant-du-sesame

 

Vous pouvez donc vérifier, en toute transparence, si vous possédez un paquet concerné, ou pas.

Dans le cas où votre paquet est concerné, il faut le ramener au magasin où vous l’avez acheté pour vous le faire rembourser.

 

Nos équipes suivent l’évolution de ce dossier, heure par heure, et nous sommes en lien direct avec les laboratoires qui continuent d’analyser tous les lots qui ont été importés en Europe, quelle que soit l’origine agricole.

Si un lot est concerné, vous le trouverez sur le site de la Répression des Fraudes de manière systématique.

S’il n’est pas concerné, il n’apparaitra donc pas.

 

Nous avons déjà procédé à un transfert de nos approvisionnements sur une autre origine, et nous avons lancé des analyses préventives avant de libérer ces lots sur le marché. Ils sont bloqués en quarantaine et attendent les résultats d’analyses.

 

Soyez donc assurés de notre totale mobilisation, et de notre totale implication pour que la transparence soit de mise.

Articles sur le même sujet

Commentaires (0) :

Répondre