Toute l’actualité de l’éco-food

eco-food

Un « bon coup de fourchette » oui… mais bon pour la planète !

Le réseau Action Climat publie des fiches pratiques pour alléger l’empreinte écologique de notre alimentation. Recettes, astuces et pense-bêtes sont accommodés de manière attractive et appétissante. Consommer moins de viande et de sucre, lutter contre le gaspillage, manger bio et de saison : ces fiches à la fois pratiques et captivantes donnent envie de faire de son assiette un mode d’action pour la protection de l’environnement. Mais elles montrent surtout que ces nouveaux réflexes privilégient aussi la gourmandise, la santé et… le porte-monnaie.

« Viens chez moi je t’apprends une recette ! »

C’est l’invitation que nous lance le site Luunch qui ajoute sa pierre à l’univers du partage en ligne (et en vrai) : les Internautes s’invitent les uns chez les autres, pour se transmettre les recettes et les pratiques culinaires qu’ils connaissent le mieux. Les fondateurs ont réalisé que pour de nombreux citoyens les cours de cuisine existants étaient à la fois trop experts et trop chers. Ils ont donc mis en place une plateforme de rencontre. Celle-ci facilite la prise de contact entre amateurs de cuisine et elle offre un outil pratique pour payer ou encaisser le montant des cours. Un site malin qui permet de découvrir d’autres passionnés et de partager les connaissances à moindre coût. Bienvenus dans le partage 2.0 !

Du charbon « bio » ?

Au Cameroun l’usage du charbon par 90% des foyers pour faire la cuisine représente un véritable fléau écologique. Dans ce contexte un groupe de géniaux étudiants-entrepreneurs a trouvé une idée pour faire d’une pierre deux coups : débarrasser les déchets végétaux qui jonchent les rues (épluchures, épis de maïs, pulpe de café…) et réduire la consommation de charbon de bois qui contribue à la déforestation. Ils valorisent les déchets qui deviennent un combustible après un processus de séchage. Ce nouveau charbon déjà baptisé « bio » par les journalistes, outre qu’il favorise le nettoyage des rues et la valorisation des déchets, a un troisième avantage : il émet deux fois moins de gaz à effet de serre que le charbon classique.

Articles sur le même sujet

Comments (3)

  1. Johanne -

    Madame, Monsieur

    Nous revenons vers vous concernant vos interrogations sur les origines des produits.

    Tous nos pays d’approvisionnement remplissent les mêmes exigences de qualité et de certifications biologiques. Tous les produits livrés sont issus de l’agriculture Biologique et certifiés par des organismes agréés.

    Nous vous garantissons donc le respect du cahier des charges de l’agriculture biologique européenne sur tous nos produits et sur toutes nos origines.

    Nous disposons avec nos fournisseurs de cahiers des charges très stricts. Chaque produit est contrôlé à réception en fonction d’un plan de contrôle spécifique, adapté aux produits et aux origines. Nous vérifions selon les produits les pesticides, les mycotoxines, les métaux lourds, la microbiologie, les corps étrangers,…

    Sachez que la société Markal est très vigilante sur ses sources d’approvisionnement de matière première. Nous sélectionnons nos fournisseurs avec le plus grand sérieux pour la qualité de leurs produits. Nous privilégions les terroirs spécialisés et si possible les origines européennes.

    Nous restons à votre disposition pour de amples informations. Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos sincères salutations.

    L’équipe Markal

  2. Nantrick -

    Comment faire confiance à des produits bio venant de Chine, pays largement pollué par son industrie.Vos explications ne sont audible car le bio doit rester fait avec des produits locaux.

  3. Monic Rabatel -

    C’est super ce que vous faites depuis tant d’années….
    Poursuivez….
    Merci

Répondre