Zoom sur l’artichaut

Artichaut

Ces dernières années, l’artichaut a connu un regain de popularité à travers les nombreuses formules minceur qui ont vu le jour. Mais au-delà de son effet minceur, l’artichaut renferme de grandes vertus et de nombreux nutriments bons pour la santé. Retour sur ce légume pouvant être un allié au quotidien.

L’artichaut est l’une des stars de l’hiver, et pour cause ! Au-delà de ses bienfaits sur notre corps, il est également placé sous les projecteurs après les fêtes de fin d’année lors des fameux épisodes de détox.

L’artichaut, un légume au coeur tendre

Originaire du bassin méditerranéen, l’artichaut est une plante potagère appréciée depuis l’Antiquité pour ses propriétés thérapeutiques hautement appréciées par les Grecs et les Romains. Son pouvoir antioxydant (car très riche en polyphénols) en fait un légume santé grâce à des bienfaits encore trop méconnus :

  • Il joue un rôle de protecteur de l’organisme à travers les vitamines B qui sont essentielles dans le métabolisme des cellules ;
  • Riches en minéraux comme le magnésium, le fer ou le calcium ;
  • De nombreuses vertus pour le foie ;
  • Des propriétés diurétiques et dépuratives.*

*Source : carevox.fr

Comment le cuisiner ?

Le moyen le plus simple de profiter de toute sa saveur est de le cuire dans de l’eau bouillante (ou à la vapeur) et de le manger tel quel avec quelques gouttes de jus de citron. Attention ! L’artichaut ne se mange pas cru, et une fois cuites ses feuilles s’oxydent rapidement et ne sont donc plus comestibles !

Il existe différents mode de cuisson qui conviendront à tous les chronos ! Comptez entre 20 et 40 minutes pour une cuisson dans une casserole d’eau bouillante, 10 minutes pour une cuisine à l’autocuiseur, et environ 8 minutes au four à micro-ondes.

Pour être dégusté, l’artichaut s’accommode d’un rien : vinaigrette, mayonnaise, viande, sauce … il sera délicieux à chaque fois !

Voici trois idées recettes proposées par notre partenaire et naturopathe, Christine Calvet :

 

Le saviez-vous ?

Ce que l’on appelle communément « cœur d’artichaut » n’est autre que les feuilles non épanouies. Il est introduit pour la première fois sur les tables françaises pour Catherine de Médicis !

Articles sur le même sujet

Commentaires (0) :

Répondre